Les modèles Porsche, prototypes uniques (1952-1971)

Porsche a publié récemment un livre « Porsche Unseen » détaillant l’historique des modèles Porsche, les prototypes réalisés entre 2005 et 2019. C’est l’occasion de faire un tour d’horizon sur d’autres projets antérieurs qui n’ont également jamais fait l’objet de production en série.

Voici quelques prototypes réalisés entre 1952 et 1971. 

 

Les prototypes Porsche 914

 

914/8 (1969)

En 1969, Porsche souhaitait introduire dans sa gamme un modèle plus performant que la 914/6 (moteur 2.0L de 6 cylindres). Dans cette perspective, Ferdinand Piëch, alors directeur de la recherche et le développement eut l’idée d’implanter un moteur 8 cylindres à plat, issu directement de la 908 de compétition, et créer par là-même, 2 exemplaires uniques sous la dénomination 914/8.

 

Plusieurs éléments techniques diffèrent d’une 914 de série, entre autres des renforts de carrosserie pour augmenter la rigidité de la caisse, ce qui visuellement se traduit par la suppression de la partie amovible centrale du toit remplacé par un toit en dur. Le premier prototype, homologué pour la circulation routière, de couleur grise (photo), fut offert à Ferry Porsche le 19 septembre 1969, à l’occasion de son 60ème anniversaire. Celle-ci était équipée d’un moteur 3.0L de 260cv.

 

Ferry Porsche parcourut env. 10'000 km avec son volant, mais n’était pas particulièrement enthousiasmé par cette auto.

 

Quant au 2ème exemplaire 914/8, de couleur orange, il était équipé d’un moteur de 3.0L développant 300cv, moins bien fini à l’intérieur que celle de Ferry Porsche, mais ne fut jamais homologué sur route ouverte car il s’agissait d’un modèle de développement. Les 2 modèles sont la propriété des familles Porsche et Piëch, elles sont toutes deux exposées au musée Porsche à Stuttgart.

model Porsche Tapiro prototype by Guigiaro year 1970

916/6 (1971) – Exemplaire unique exceptionnel

Poursuivant le même objectif d’offrir à sa clientèle une version encore plus musclée de la famille 914, ceci afin de se distancier de la concurrence, comme par exemple la Ferrari Dino, Porsche a remis l’ouvrage sur le métier.

 

En 1971, Porsche mit au point 11 exemplaires d’une version de la 914 encore plus performante, désignée sous l’appellation 916. Sur un total de 11 voitures produites, 10 exemplaires furent équipés d’un moteur de 911 2.4S de 190cv, alors qu’une seule d’entre-elles fut équipée d’un moteur de la 911 2.9L RSR issue de la compétition, d’une puissance bien supérieure à 300cv.

 

Cette auto fut utilisée par Corina Piëch (la fille de Ferdinand, concepteur de l’auto) pour son usage personnel. Corina lui donna le surnom de « Brutus » en raison très certainement de la violence des performances de l’auto. En 1974, la voiture fut vendue à un militaire canadien basé en Allemagne pour la somme de DM 27’500.- En 1978 la voiture fut exportée aux USA. Pendant plusieurs années on perd sa trace jusqu’à ce qu’elle fût découverte par un collectionneur grand amateur de Porsche aux USA qui entrepris de la restaurer, car elle était en très mauvais état.

 

Les travaux ont duré trois années et, depuis, cette Porsche 916 a été présentée en mars 2017 au concours d'élégance d'Amelia Island. Elle a été ensuite exposée pendant six mois au "North American Headquarters" de Porsche à Atlanta, en Géorgie.

 

Revenue en Europe, aujourd'hui, la voiture se présente dans un état exceptionnel, grâce à sa restauration particulièrement poussée et méticuleuse. Elle constitue une pièce unique de l'histoire Porsche, un jalon dans l'évolution de la gamme et elle bénéficie d'une histoire limpide, avec une appartenance à la famille Porsche elle-même.

 

La 916/6 n’a jamais été produite en série en raison de son coût de production. Afin de rentabiliser les coûts de développements, le prix de vente aurait dû se situer au-delà du prix d’une 911. Finalement, cette 916 exceptionnelle, dans tous les sens du terme, a été vendue aux enchères en février 2019 pour la modique somme de …. EUR 928'000.- !!

model Porsche 916 prototype

Les Porsche à 4 places

 

Dès la conception des premiers modèles, Ferry Porsche souhaitait ardemment qu’une voiture de sport offre également un espace pour les familles. Il attachait une grande importance à la vie de famille et à la conduite sportive. Initialement, le développement d’une Porsche à quatre vraies places n’était pas une priorité et son étude était lente.

 

Plusieurs projets ont tout de même été élaborés à diverses époques, mais peu ont abouti pour diverses raisons.

 

 

356, type 530 (1952)

Premier essai, en 1952. Cette Porsche 356 était différente et spéciale. Elle avait des portes plus grandes, un empattement allongé et le toit était légèrement surélevé à l’arrière. Et même si le véhicule avec la désignation interne Type 530 avait toujours deux portes, cela marquait le début de la vision d’une Porsche pour quatre passagers au début des années cinquante. Le projet est resté à l’état de prototype.

model Porsche 356 type 530 prototype

754 T7 (1959)

Après l’ère des prototypes 356 et 530, la tentative suivante a été faite en 1959. La 754 T7 a été développée sous la direction du fils de Ferry Porsche: Ferdinand Alexander « Butzi» Porsche. Les caractéristiques de base reflétaient déjà son successeur qui allait bientôt suivre, on peut aisément s’apercevoir que cette auto était déjà très proche de l’icône de la voiture de sport de la marque.

 

Afin de créer plus d’espace, d’autres tentatives ont été faites et les types T8 en tant que 2 + 2 places et T9 offrant quatre grandes places ont été développés en parallèle. Ferry Porsche a personnellement approuvé la poursuite du développement du projet T8 en 1961.

 

Il s’agissait en fait de la naissance de la Porsche 911.

model Porsche 754 T7 year 1959

915 B17 (1969)

En 1969, Porsche mandata exceptionnellement une entreprise externe pour la réalisation d’un projet de 911 à quatre places. Ce projet fut confié au designer italien Pininfarina. qui a développé un prototype d'une Porsche 911 rallongé à 4 vraies places, désigné sous le code B 17 ou Porsche 915.

 

Son design n’a pas convaincu la direction de Porsche. Pesant 1135 kg, la Porsche 911 Pininfarina était vraiment trop lourde par rapport à une 911 de série.

 

Porsche n’était pas du tout satisfait de ce prototype et depuis ne fait plus appel à une société extérieure pour designer ses voitures.

model Porsche 915 B17 prototype year 1969

915 C20 (1970)

Porsche a donc décidé de développer de son côté sa propre 911 à 4 places qui donnera naissance à la Porsche 911 C20 (Projet 915), présentée en 1970.

Elle mesure 15 cm de plus que la Porsche 911 B 17 et est plus large de 2.2 cm.

 

Cette dernière ne sera également pas produite.

model Porsche 915 C20 prototype year 1970

Il est de fait que, mis à part le deux 914 ci-dessus, dont seuls les moteurs ont subi des avancées technologiques afin de les rendre plus performantes, les divers essais « d’agrandissement » des modèles sportifs ne furent franchement pas des réussites durant cette période. Heureusement, me direz-vous.

 

Néanmoins, Porsche n’abandonna jamais l’idée de diversifier sa gamme dans les années à venir, en proposant des modèles à caractère familial, de ce fait exauçant le souhait de son fondateur.

 

A suivre dans notre prochain article…

 

En route pour vivre pleinement votre passion !